Stargate SG-1/Atlantis

Nouveau forum de Stargate regroupant les deux galaxies de la saga pour un RPG complet! Rejoignez-nous!
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un moment de calme... [PV: Liz]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
John Sheppard
    Atlantis ▌ Chef Militaire

Atlantis ▌ Chef Militaire
avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 03/09/2011
Localisation : Sur Atlantis, ou alors en train de se faire tirer dessus sur une planète de Pégase.

Dossier Militaire ou Civil
Géne ATA: Géne Naturel
Disponible en RP : On
Équipe: SGA-1

MessageSujet: Un moment de calme... [PV: Liz]   Sam 28 Juil - 18:08

Mettant la touche finale au rapport sur lequel il était depuis déjà un certain temps, Sheppard entreprit de s'allonger sur son lit, les mains derrières la tête. A vrai dire i était lui même étonné d'avoir terminé son rapport à temps. Quand on savait que la mission ne datait que de ce matin il y avait de quoi être surpris. Les fois où il avait déjà réussi cet exploit depuis qu'il était en poste sur Atlantis pouvaient se compter sur les doigts d'une main, et il n'exagèrait que légèrement. Il devait bien avouer qu'il n'était pas peu fière de lui, et un petit sourire se déssina sur ses lèvres en immaginant l'expression de la dirigeante de la citéqui recevrait ce fameux rapport le lendemain. Rare avaient été les fois où elle n'avait pas du le harceler pour qu'il lui remette ses rapports, mais bon il avait du mal à faire autrement. C'était John quoi.

Parcourant alors ses quartiers des yeux, le Lieutenant-Colonel laissa échapper un profond soupire. La nuit était déjà bien avancée, pourtant il n'avait pas vraiment sommeil. Il commença alors à se remmémorer la mission qu'il venait de réaliser. Lui et son équipe était partit secourir une équipe d'exploration en difficulté face à un groupe de geniis. Bon, ils s'en étaient sortit sans trop de casse, et ils avaient même rappatrié un invité surprise. comment s'appelait-il déjà... Logan ? Ah oui c'est ça. Sheppard avait d'ailleurs prit un peu de temps pour l'intérroger à leur retour. La bonne vieille procédure de sécurité... Enfin bref, il avait appris que ce type faisait partit de la famille royale qui dirigeait son monde et qu'il était à la recherche de la "Légendaire cité d'Atlantis" pour reprendre les termes qu'il avait utilisé. pourquoi ? Et bien pour trouver de l'aide face aux wraiths, quoi d'autre ! Bon ce n'était pas très original mais bon, ces monstres terrorisaient toute la galaxie de Pégase après tout. C'était pas forcément très étonnant. Il ne leur avait pas encore donné d'indications précises sur son peuple et sur son monde d'origine, mais il était vrai que l'entretien n'avait pas duré bien longtemps. Tout le monde avait en effet été épprouvé par ce qu'ils venaient de traverser sur M4F-458, et John avait préfèré donner des quartiers au jeune homme avant de poster deux hommes devant sa porte. Bon il doutait que cela soit bien nécessaire mais mieux valait prévenir que guérir. Il aurait de toute façon plus de détails le lendemain.

Revenant soudain à la réalité, le militaire prit la décision de se lever pour aller se dégourdir un peu les jambes. Après tout il n'allait pas rester ici à révasser pendant des heures ! Sans compter qu'il était sûr de ne pas s'endormir avant un bout de temps, il n'était vraiment pas fatigué. Ouvrant la porte de ses quartiers, Sheppard s'enguaga ainsi dans le couloir, ne sachant pas vraiment où aller. Son périple dura ainsi plusieurs minutes, minutes durant lesquelles il salua quelques militaires qui assuraient la garde de nuit. Après avoir emprunté un téléporteur, John tourna à l'angle d'un couloir et pensa soudain à ce cher Rodney qu'il avait croisé quelques heures plus tôt, toujours accompagné de son éternelle tablette. Il devait sûrement être encore dans son laboratoire, à maugréer à propos de ses assistants qui ne savaient d'après lui pas faire leur travail. Un sourire amusé apparut alors sur son visage lorsqu'il réalisa que le scientifique allait de manière certaine s'endormir une nouvelle fois sur son travail et se réveiller le lendemain d'une humeur massacrante. Scénario très original, il pouvait le certifier. D'ailleurs il lui devait une course de voiture téléguidé ! La mission de secours qu'il avait réalisé dans l'après midi l'avait privé de l'occasion de prendre sa revanche sur le canadien. Il éspèrait bien que quelque chose de semblable ne se répèterait pas la prochaine fois.

Prenant soudainement conscience de l'endroit où il était, Sheppard prit la décision d'aller prendre l'air sur un balcon qui était tout proche. Il ne savait pas vraiment quoi faire et au moins il pourrait admirer le panorama magnifique que lui offrait la cité des anciens. Il était vrai qu'Atlantis était truffé de balcons, et il y en avait justement un situé au à l'angle du prochain couloir. Les mains dans les poches, John traversa la distance qui le séparait de sa destination en quelques secondes, jusqu'à tourner à un nouvel angle du couloir, après lequel se trouvait le fameux balcon.

C'est là qu'il faillit heurter quelqu'un qui arrivait de la direction opposé. Sursautant légèrement tout en s'écartant un peu pour éviter la collision, John concentra son attention sur la personne qui avait presque réussit à lui rentrer dedans, se demandant qui pouvait bien avoir eu l'idée - excepté lui bien entendu - d'aller se promener au sein de la cité à une heure pareille. Il fut ainsi assez surpris de reconnaitre sa supérieure qui était revenue de sa petite réunion avec la Commission Internationnale de Surveillance il y a de cela plusieurs heures.


- Elizabeth ? Qu'est ce que vous faites ici ? Demanda-t-il en se caressant machinalement du bout des doigts la blessure qu'il avait reçu le matin même à l'arcade sourcilière.

L'oeuvre de Ronon, qui avait encore une fois eu la bonne idée de lui faire mordre la poussière à un entrainement auquel John avait participé, ce qui lui avait valu un petit tour à l'infirmerie. Et bien qu'on l'ai recousu, cette foutue plaie commençait furieusement à le gratter. Enfin bon, ce n'était qu'un détail. Pour être franc, c'est ce qu'elle transportait avec elle qui attira le plus son attention. Bon sang, après plusieurs jours passer en compagnie de ces bureaucrates de la CIS elle trouvait encore le courage de travailler ! Sans compter qu'il était relativement tard... L'épais dossier qu'elle tenait dans les mains ne laissait en effet planer aucun doutes. D'un côté c'était un aspect de son amie qu'il admirait. Le travail ne lui faisait pas peur, mettre le nez dans la paperasse non plus d'ailleurs, et c'était quelque chose dont le Lieutenant-Colonel aurait été incapable de faire. Cependant, il trouvait que cela devenait parfois un poil excessif, et il s'était souvent demandé comment elle pouvait bien éviter le surmennage.


- Je vous ai déjà dis que vous travailliez trop ? Lui lança-t-il, le ton à mis chemin entre l'amusement et le reproche. Vous allez finir par ressembler à Rodney, et vous savez tout aussi bien que moi qu'un seul suffit amplement. Termina-t-il, taquin.

Il finit néammoins par lui sourire. Après tout il était content de la voir, et la voir bosser à une heure pareille ne l'étonnait pas d'elle. Il aurait beau dire tout ce qu'il voudrait cela ne servirait pas à grand chose. Il connaissait assez bien la diplomate pour cela.



Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Weir
    Atlantis ▌ Dirigeante Civile

Atlantis ▌ Dirigeante Civile
avatar

Messages : 1170
Date d'inscription : 06/01/2011

Dossier Militaire ou Civil
Géne ATA: Négatif
Disponible en RP : On
Équipe:

MessageSujet: Re: Un moment de calme... [PV: Liz]   Mer 3 Oct - 20:38

Cela faisait à présent plusieurs heures que la dirigeante de la cité avait traversé la porte des étoiles pour revenir sur la cité lantienne. Son voyage en soit c’était bien passé, bien qu’il était toujours un peu mouvementé de changer de galaxie. Son séjour sur terre avait été des plus éprouvants… Elle avait du passer devant une énième commission… Répondre à des questions de personnes qui n’attendait qu’un mot de travers pour la virer de son poste de dirigeante… Bref elle était fatiguée. Biensure elle avait eut le temps de voir sa famille, enfin sa mère… Cela lui avait fait plaisir, mais aussi rendu compte que les choses changeaient pendant qu’elle était en train de diriger une cité extraterrestre… C’était assez perturbant..

Lorsqu’elle passa la porte, l’on vient tout de suite à sa rencontre, tout d’abord pour lui dire qu’on était content qu’elle soit de retour, mais aussi pour lui rappeler la pile de dossier qui s’était entassée sur son bureau… Génial, à peine avait –elle le temps de reprendre ses esprits qu’il fallait qu’elle remette son masque de leader et de bourreau du travail… Elle se contenta de sourire, de saisir les notes que lui tendait le jeune lieutenant. Elle ouvrit alors le dossier tout en écoutant les propos du jeune homme. Une fois qu’il eut terminé ils se saluèrent et Elizabeth monta lentement vers son bureau de verre, tout en lisant le rapport rapide de la situation actuelle.

Elle arriva enfin dans son bureau et s’installa directement à sa table de travail. Elle se laissa tomber dans le siège et soupira devant la tonne de travail qui l’attendait… Elle n’était pas sortie de l’auberge. Elle inspira un bon coup et se redressa. Il était temps de rattraper le temps qu’elle avait perdu en écoutant et argumentant contre ses vieux croutons de la Commission Internationale de Surveillance. Elle se plongea donc à cœur perdu dans la lecture de ces rapports qui s’entassait sur son magnifique bureau. C’est ainsi qu’elle apprit qu’un nouvel habitant avait posé ses affaires dans la cité… Un jeune pégasien du nom de Logan… Elle soupira et appuya sur son oreillette. Elle ordonna au sergent Spencer de programmer un entretien avec Logan demain matin pour qu’elle puisse mieux le connaître et en savoir plus sur ses intentions… Elle remarque que le dossier du Colonel Sheppard n’était pas encore dans sa pile de dossier… Comme d’habitude pensa-t-elle avec dépit.

Elle reporta son regard sur les dossiers qui s’empilait devant elle… Elle en avait lu plus d’une dizaine et elle avait l’impression que le plus gros du travail était encore là… Elle regarda l’heure et remarqua qu’il commençait à se faire tard et qu’elle n’avait toujours pas mangé quelque chose depuis qu’elle était rentrée. Pour une fois la dirigeante décida d’écouter son corps et se leva en direction du messe. Elle prit cependant au passage l’un des dossiers qui trainait sur la table… Après tout elle pouvait lire en mangeant ? Sauf qu’au chemin, son esprit vagabonda et elle se dirigea finalement vers l’un des balcons de la cité. Elle avait besoin d’air avant de nourriture elle en était certaine… Elle actionna le mécanisme et la porte s’ouvrit dans un petit bruit discret. Le vent souffla tout de suite sur les cheveux bruns de la dirigeante. Elle s’avança, inspirant à grand bouffée l’air frais.

Elle se pencha sur la rambarde et observa les alentours le sourire aux lèvres. Elle était de retour chez elle, car Atlantis était devenue sa nouvelle demeure… Elle ne se sentait pas d’être ailleurs… Toute sa vie, ou presque, était à présent ici… La vieille cité des anciens lui avait manqué plus qu’elle ne l’aurait cru… Elle repensa alors lorsqu’elle avait été infectée par des nanites… Elle se souvenait encore du désespoir dans lequel elle s’était plongée lorsqu’elle avait cru un instant qu’Atlantis n’existait pas… Elle s’était souvent demandé par la suite si elle n’était pas encore dans ce monde artificiel… Mais c’était rapidement fait la remarque que même si c’était le cas, elle était sur Atlantis et c’était le plus important pour elle.. Elle se demandait souvent ce que sa vie aurait été sans cette découverte et préférait l’oublier
rapidement….

Elle se souvint alors qu’elle devait une nouvelle fois la vie au Colonel Sheppard… Après tout c’était lui qui l’avait sorti de cette léthargie… C’était lui qu’elle avait vu dans ce monde artificiel, lui dire de courir et de revenir vers eux… Ces personnes qu’elle considérait comme une deuxième famille… Le docteur Weir s’était toujours demandé ce que John avait du faire pour entrer en contact avec elle… Elle n’avait jamais eu réellement de détails et n’avait jamais osé lui poser la question… Tous ce qu’elle savait c’était qu’il avait encore une fois mit en péril sa propre vie pour quelqu’un d’autre…

Elle secoua la tête vigoureusement, ce n’était pas le moment de penser à tout ça… Alors qu’elle observait les jolies reflets sur l’océan
miroitant, elle entendit un bruit sourd… son ventre se rappelait à elle. Jetant un dernier regard au spectacle que lui offrait la cité elle entra dans la bâtisse, cette fois bien décidée à aller manger. Mais le sort s’acharna sur la jeune femme.

Alors qu’elle se dirigeait d’un pas décidé vers le messe, elle faillit entrer en collision directe avec son second –en –chef. Comme si ils n’avaient pas assez de conflits comme cela pensa-t-elle amusée. Elle remarque tout de suite colonel avait une arcade sourcilière en mauvais état… Elle se demanda d’ailleurs à quoi cela était dû et connaissance le gaillard ça devait être intéressant à entendre.


« Ce que je fais là ? » répéta-t-elle surprise et écarquillant les yeux. Depuis quand devait-elle avoir une justification de sa présence à un endroit ? Elle fronça alors les sourcils essayant de trouver une réponse à sa question étrange… ET puis dans un sens elle pouvait très bien lui retourner la question !

Elle ensuite le regard de son second se dirigeait vers le dossier qu’elle avait dans ses mains… Prise sur le fait pensa-t-elle alors. Un sourire se dessina sur les lèvres d’Elizabeth lorsqu’il lui dit qu’elle travaillait trop.


« Ne vous inquiétez pas John, je n’ai pas l’intention de ressembler à Rodney. Et puis j’ai eu quelques jours sur terre alors il faut bien que je rattrape le temps perdu avec le CIS » dit-elle avec un petit sourire en haussant les épaules.

« Et pour répondre à votre question j’allais manger quelque chose au messe. Je dois avouer que la fine cuisine m’avait manqué »
ajouta-t-elle sur le ton de la plaisanterie. « Et vous que faites-vous ici Colonel ? D’ailleurs vous n’avez pas eu trop de soucis pendant mon absence ? »

En effet la dirigeante n’avait encore eu l’occasion de s’entretenir avec John concernant les évènements pendant sa courte absente… Elle n’était partie que 3 jours et pourtant cela semblait une éternité !!

_________________
userbar

Elizabeth Weir ϟ " There's a light at each end of this tunnel" ©️ sevenleague.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un moment de calme... [PV: Liz]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [chambre de révérie] ... Moment de calme... ou de drame
» Petit moment de calme. [Viva et Scrat]
» Un moment de calme {Katarina}
» Quel moment vous a le plus marque dans l'annee electorale USA?
» En ce moment à la télé...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate SG-1/Atlantis :: Pégase - RPG :: Cité d'Atlantis :: Balcons-